International Politique Prévention Santé

Quinze ans d’avancées majeures dans la lutte contre le tabagisme grâce à la CCLAT

Le 27 février 2005, La Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) est entrée en vigueur. Cette Convention est le premier traité international négocié sous les auspices de l’Organisation mondiale de la Santé. Elle a été adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé le 21 mai 2003. Elle s’est alors rapidement imposée comme l’un des traités ayant recueilli la plus grande adhésion de l’histoire des Nations Unies. La Convention-cadre de l’OMS a été élaborée à la suite de la mondialisation de l’épidémie de tabagisme. Il s’agit d’un traité fondé sur des données factuelles qui réaffirme le droit de tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible. La Convention représente un jalon dans la promotion de la santé publique et apporte une dimension juridique nouvelle à la coopération internationale en matière de santé.

15 ans plus tard, la CCLAT (la Convention-cadre de l’OMS) a réussi à garder la lutte antitabac au premier plan des préoccupations mondiales, tout en sauvant des vies et en améliorant la santé dans le monde entier. Elle a joué un rôle éminent dans le ralentissement de l’épidémie mondiale de tabagisme en proposant des mesures simples à mettre en œuvre pour les 181 pays-membres, La convention couvre ainsi plus de 90 % de la population mondiale. La conférence des parties (COP) permet de rassembler régulièrement les délégations des pays signataires. DNF est présente la plupart du temps lors de ces COP. Ces séances de travail permettent le partage d’expériences mais aussi de travailler en profondeur sur les articles de la convention.

Constituée de 38 articles, la CCLAT a notamment permis de limiter la promotion des produits du tabac dans le monde, d’instaurer le paquet générique pour les pays novateurs ou encore l’interdiction de fumer dans les espaces publics de nombreux pays qui n’avaient pas encore mis en place des mesures de contrôle du tabac.

Marquant une avancée majeure dans la mise en œuvre de la Convention, un second traité, le Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac, a été adopté en 2012 à la cinquième session de la Conférence des Parties à la Convention. Le Protocole est entré en vigueur le 25 septembre 2018 et compte à présent 58 Parties.

Parmi les nombreuses autres avancées, il apparait que la ratification de la Convention-cadre de l’OMS par des pays à revenu faible ou intermédiaire, où la lutte antitabac faisait défaut, leur a permis d’instaurer des mesures de lutte antitabac efficaces qui ont déjà fait leurs preuves.
La Convention a ainsi favorisé les efforts de renforcement de la lutte antitabac, y compris dans les pays développés qui avaient déjà adopté un arsenal important de mesures de lutte antitabac.


A l’occasion des 15 années d’existence de la CCLAT, une campagne est organisée sur les réseaux avec le slogan :
– Vers un monde sans tabac
– Célébrons 15 ans de vies

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.